CCB - Collège Coopératif en Bretagne : formation continue, recherche-action coopérative
 
CCB Info. N°13 Décembre 2002 - Janvier 2003
L'actualité du Collège Coopératif en Bretagne

EDITO

En ce début 2003, je voudrais d'abord adresser un message de bonne et heureuse année à tous et à chacun, étudiants et enseignants du Collège Coopératif, salariés de l'ADECAMB, adhérents et administrateurs de l'ADECAMB, et à tous nos partenaires universitaires et organismes de formation…

La richesse du Collège Coopératif en Bretagne est issue de toutes les contributions qu'il a su organiser, fidèle à son histoire et à ses principes. Fédérer, faire coopérer, utiliser toutes les richesses et les ressources pour les partager demeure le message que le CCB doit inscrire en permanence dans ses actions comme dans ses projets.
Cette année 2003 sera pour le Collège une année de forte réflexion et d'implication dans le nouveau système des diplômes. En effet, l'harmonisation européenne a impliqué des changements structurels fondamentaux puisque nous avons à concevoir notre offre de formation continue diplômante autour de licences professionnelles et de masters, désormais.

Bien heureusement notre réflexion est ancienne, animée par le Conseil Scientifique, qui, au travers de ses séminaires réguliers, a abordé ces enjeux depuis maintenant près de trois ans.

Cette évolution va donc conduire à réécrire notre projet, dans la même inspiration, c'est-à-dire dans le partenariat tant avec les Universités qu'avec nos collègues et amis des organismes de formation avec lesquels nous avons construit des coopérations.

Je formule le vœu que nous sachions trouver la voie de la reconnaissance universitaire et de l'utilité professionnelle. C'est, je le crois sincèrement, ce qu'attendent les étudiants et les organismes qui nous font confiance.
Au moment où le secteur de l'économie sociale se structure, que ce soit au niveau national par le CEGES et l'USGERES, que ce soit au niveau régional par les nouvelles ambitions de la Chambre Régionale de l'Economie Sociale, l'ADECAMB et le Collège Coopératif en Bretagne se doivent d'assurer une offre de formation et de recherche-action performante et reconnue.

Au delà des vœux personnels à chacun, c'est le vœu que je pouvais formuler pour notre action collective.

Bonne année 2003 à tous.

Christian POIMBOEUF
Président de l'ADECAMB et du Conseil de Gestion du CCB

En bref

Fonds Desroche

Madame Desroche et sa fille Maria ont confié au Collège Coopératif en Bretagne une partie des archives privées du Professeur Henri Desroche. Ce fonds documentaire est constitué de nombreuses thèses, d'ouvrages, de revues, de notes et travaux qui traitent principalement de la coopération et du développement. Robert Gauthier, historien de l'économie sociale, a proposé de réaliser les premiers travaux d'inventaire, ce qui prendra un " certain temps " compte tenu du volume à traiter (8 M3). A l'issue du catalogage ce patrimoine sera accessible aux étudiants, aux chercheurs et aussi aux praticiens intéressés par l'économie sociale et la sociologie du développement.

Nouveaux mémoires

DESS Economie Sociale et Développement Solidaire

Jean-René Marsac "Finances Solidaires et insertion par l'activité économique. Quels liens, quelles interfaces?" Tuteur : Marie-Thérèse Taupin, Professeur agrégé d'Economie - Rennes 2.
Yves Cariou "Le bilan sociétal dans la coopération agricole : un outil pour définir un projet coopératif adapté au monde contemporain." Tuteur : Pascal Perrot, MC Gestion - Rennes 2.
Anne Thébaud "Travail Social et économie sociale et solidaire, une coopération dans le champ du développement local." Tuteur : Alain Even, MC Aménagement - Rennes 2.
Loïc Bielman "La décentralisation de l'Association J Presse, généalogie et production permanente de l'antenne pilote de Bretagne." Tuteur : Yves Bonny, MC Sociologie - Rennes 2.

En savoir plus sur le DESS

DHEPE

Maurice Dieulesaint "Le financement des associations : quelles solutions - cas du C.T.R.C. Bretagne." Coopérateur de recherche : Isabelle Eon, Formatrice.
Michel Tanguy "La compétence au coeur de l'intervention sociale. La valorisation des acquis de l'expérience, outil incontournable de management dans le secteur éducatif." Coopérateur de recherche : Laure Benmoussi, Docteur en Sociologie.

En savoir plus sur le DHEPE

DHEPS

Gérard Vaugelade "L'économie solidaire au service de la jeunesse. De la pertinence des projets d'économie solidaire comme outil d'accompagnement à l'entrée dans la vie adulte." Coopérateur de recherche : Anne-Marie Fixot, Professeur de géographie - Université de Caen.
Christian Belloir "Penser le rapport de l'infans au visuel." Coopérateur de recherche : Laurent Ottavi, Professeur en Psychopathologie - Rennes 2.
Marie-Lise Basset "Les Vacances, une empreinte identitaire dans une trajectoire de vie précaire." Coopérateur de recherche : Marie-Elisabeth Cosson-Hamon, Sociologue.
En savoir plus sur le DHEPS

Consulter le catalogue des mémoires disponibles au CCB.

Actualité

Mercredi 13 novembre, 9h30 : difficile d'accéder à la salle 21…près de soixante étudiants se pressent et tentent de trouver une place pour assister à l'un des séminaires ouverts du CCB. Ainsi, dhepsiens et dupithiens participent aujourd'hui à une journée consacrée au thème des représentations sociales, journée animée par l'une des spécialistes de ce sujet : madame Denise JODELET de l'EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales)

Pour Denise Jodelet, le défi est difficile à relever : présenter en une journée, devant une salle bondée, ses réflexions et travaux issus de plusieurs années de recherche, n'est pas chose aisée. D'autant plus que le public est hétérogène : certains ont fait, des représentations sociales, leur thème de mémoire, certains en ont déjà eu une approche leur permettant une analyse fine de leurs pratiques professionnelles et d'autres découvrent le concept.
Devant ce délicat pari, Denise Jodelet choisit de dresser un " état des savoirs " du concept tout en le reliant à diverses pratiques professionnelles. Ainsi, on retiendra particulièrement que l'objet des études sur les représentations sociales ne consiste pas à juger des représentations d'un groupe mais à comprendre comment sa logique s'est construite. Ces questionnements permettent d'appréhender comment des individus, en reprenant à leur compte une ressource culturelle, construisent une vision consensuelle de la réalité.
Comme nous le démontre Denise Jodelet, ce questionnement nous est utile à plusieurs niveaux. Il permet notamment de comprendre d'où vient l'autre pour intervenir sur lui et l'aider à développer certains aspects de sa vie. Dans les diverses professions liées à l'accompagnement de publics, questionner ce concept s'avère utile pour appréhender un groupe et ainsi adapter son intervention.
Grâce à une approche théorique étayée de nombreux exemples, Denise Jodelet a atteint l'ob-jectif principal de la journée à savoir réaliser une approche globale d'un concept complexe. Cependant, sa pédagogie, sa disponibilité et sa gentillesse ont aussi eu pour conséquence de nous donner l'envie d'aller plus loin dans notre réflexion sur les représentations sociales, et ainsi développer nos connaissances sur ce thème.

Anne DELUCQ,
Responsable du pôle de formation et de recherche " Handicaps et insertion "

Forum du Management

La 5ème édition du forum de management, qui a eu lieu à Saint-Brieuc sur le Campus Mazier, a porté cette année sur le thème " qualité des services et place de l'usager ". Trois temps forts ont ponctué cette journée.
Dans la matinée, les participants, venus nombreux ont pu ainsi suivre successivement les exposés de Christian Poimboeuf, Président de l'Adecamb, Gérard Zribi, Directeur Général de l'AFASER, Alain Jaunault, Directeur de Catalys, François Gilanton, responsable du secteur formation professionnelle de l'AFPE et Yann Rollier, Directeur du CREAI Bretagne.

Dans son mot introductif, Christian Poimboeuf a rappelé l'intérêt, pour l'Adecamb, de promouvoir ce type de rencontre et d'espace de confrontation entre acteurs de terrain et chercheurs avant d'attirer l'attention de l'auditoire sur la nécessité, pour les organisations et principalement les structures sociales et médico-sociales, de lier - en matière de qualité - les discours aux actes. Quant aux conférenciers de la matinée, ils ont tenté d'apporter des réponses aux quatre questions du jour.

La journée a débuté par un mot d'ouverture de Christian Poimboeuf, Président de l'ADECAMB

Intervenant sur le sens à donner au thème de la qualité, Gérard Zribi, a relevé la pluralité des démarches en la matière. Récusant fortement l'idée d'une normalisation systématique de la qualité ou d'une quantification du bien-être (la qualité est toujours une désignation), il propose le respect des équilibres entre différentes logiques (usagers, professionnels, institutions et partenaires).

Reprenant en son compte l'idée de diversité d'approches, Alain Jaunault a insisté sur la question de la méthode en y introduisant la notion d'évaluation qui suppose une définition des critères communs et une formalisation des engagements entre partenaires.
De son côté, François Gilanton, a pris l'exemple de la formation pour illustrer les préalables et précautions à se prémunir pour la mise en œuvre d'une démarche qualité. L'exposé a également permis de clarifier différentes notions souvent confondues telles que la démarche qualité (comme processus d'acquisition de compétences) et la certification (comme recherche d'une qualification ou assurance reconnues).

Prolongeant l'idée selon laquelle, la démarche qualité est une méthode d'évaluation interne, Yann Rollier l'a définie d'abord et avant tout comme un système de participation et de reconnaissance. Dans cette perspective, la démarche qualité devient un processus de construction d'engagements réciproques et de repères communs ; qui nécessite, pour sa mise en œuvre, des instances appropriées (comité de pilotage à distinguer des groupes opérationnels) gages d'efficacité.

Les travaux d'ateliers dans l'après-midi ont connu une très forte fréquentation et ont permis de confronter plusieurs expériences et approches de la qualité.

Intervenant sur le rapport entre qualité et éthique, en conférence de clôture, Nathalie W. de Caqueray, Psychothérapeute et formatrice, a d'abord souligné l'ambiguïté du terme qualité avant de montrer qu'il n'y a pas d'indice moral, étymologiquement indexé à la notion de qualité ; réfutant ainsi l'expression d'une éthique de l'usager !

De ces échanges, on peut retenir trois enseignements essentiels : 1) la qualité reste une préoccupation intrinsèque à toute organisation et une quête de tous les instants, 2) la pluralité des approches et la diversité des contextes et situations relativisent la portée même des méthodes utilisées, 3) l'évocation du rapport prononcé entre éthique et qualité dépassionne le débat et invite chacun (individu, organisation, institution) à un effort de conceptualisation et de distanciation nécessaire qui interroge, somme toute, notre quête du bonheur et de l'excellence.

Contact : Paul Ondongo au 02.99.14.14.38 ou paul.ondongo@univ-rennes2.fr

SOCRATIC

Qu'est-ce que le projet SOCRATIC ?


SOCRATIC est un projet de développement de ressources pédagogiques en ligne. Il vise la conception et l'expérimentation d'une offre modulaire de formation conçue pour renforcer les apprentissages en auto-formation et en co-formation sur site et à distance. Ce projet s'adresse principalement aux étudiants inscrits au Collège Coopératif en Bretagne. L'offre modulaire de formation proposée selon différents scénarii pédagogiques est structurée par trois processus de formation associés : le processus de recherche-action, (formation par la recherche-action et à la recherche-action) ; le processus de professionnalisation, (analyse et transformation des représentations et des pratiques professionnelles) et le processus de communication, (développement des compétences rédactionnelles et de communication ). En articulation avec les séminaires de formation classiques, il s'agit d'offrir sur les sites du Collège Coopératif en Bretagne (Rennes, St Brieuc, Brest) et à distance des ressources pédagogiques et des outils de communication afin de renforcer les apprentissages par l'auto-formation en réseau (plate-forme de formation à distance), le travail coopératif ou collaboratif, le tutorat et enfin la communication (forums d'échanges et tchats entre formateurs et étudiants, échanges entre étudiants).

SOCRATIC conçu et développé par le Collège Coopératif en Bretagne a bénéficié du soutien de l'Etat et de la Région Bretagne dans le cadre du contrat de plan et aussi de l'expertise du CREF Bretagne.

A NOTER

Les Journées de l'Economie Sociale et Solidaire du Pays de Rennes
Du 9 au 13 avril 2003 - Rennes

9 avril : Forum de Printemps du CCB sur le thème : " L'économie sociale et solidaire : utilité sociale, démocratie, contribution au développement territorial. ",
10 et 11 avril matin : Colloque organisé par le Lessor. En soirée, conférence organisée par Rennes Métropole et le CODESPAR,
11 avril après-midi : Table ronde organisée par Rennes Métropole et le CODESPAR,
12 avril : Journée Portes Ouvertes organisée par la CRES (sous réserve),
13 avril : Salon Archipel (Les Lices).

Contact : Alain Penven au 02.99.14.14.41 ou alain.penven@univ-rennes2.fr


Les Journées nationales du RHEPS
15 et 16 mai 2003 - Rennes


Séminaire "ouvert"

Le 30 janvier 2003 à 18 h 00, séminaire du DESS.ES.DS. sur le thème : " Mutualité et Santé : l'accès aux soins des personnes pauvres ou marginalisées. "
Ouvert aux étudiants du CCB, employeurs partenaires du DESS et membres de l'ADECAMB.

Contact : Alain Penven au 02.99.14.14.41 ou alain.penven@univ-rennes2.fr

Démarrage en janvier 2003

Deux nouvelles promotions DHEPS (FIF -Formateur et Ingénierie de Formation- et REPS -Responsable d'Etude et de Projet Social)
Contact : Christine Paris au 02.99.14.14.41 ou christine.paris@univ-rennes2.fr


 

 

Imprimer
Collège Coopératif en Bretagne - Campus La Harpe - avenue Charles Tillon - CS 24414 - 35 044 Rennes Cedex - Tél : 02 99 14 14 41
Responsable de la publication : Annie Gouzien - Mentions légales