CCB - Collège Coopératif en Bretagne : formation continue, recherche-action coopérative
 

CCB Info N°19 Octobre / Novembre 2004
L'@ctualité du Collège Coopératif en Bretagne

Edito

Le secteur de la formation professionnelle continue est interpellé par de nouvelles perspectives qui constituent à la fois des contraintes et des opportunités. La mise en oeuvre des campus numériques, de la validation des acquis de l'expérience -VAE-, du droit individuel à la formation -DIF- ou encore du système européen LMD sont les leviers d'une restructuration de l'architecture des dispositifs et à terme d'une mutation profonde des pratiques et des modèles de référence. C'est aussi le triomphe des logiques d'individualisation des parcours et de modularisation des enseignements, de validation certificative et de numérisation du savoir et des communications. Autrement dit, c'est la formation revue et corrigée, au nom de la flexibilité, de la productivité, de la réduction des coûts et de l'ouverture européenne.
Au prétexte de la nouveauté devons-nous jeter " les bonnes vieilles pratiques " (1), qui ont fait leurs preuves et qui structurent encore l'identité des Collèges Coopératifs ? La réponse est non, car il est possible de préserver les " fondamentaux " tout en intégrant de manière cohérente et mesurée ces nouvelles modalités. La démarche de tâtonnement expérimental et d'évaluation menée sur divers fronts, notamment l'évaluation de Socratic (2), l'expérimentation UCE (3) et la mise en œuvre des Master (4), nous offre des clés utiles pour l'analyse des enjeux et la transformation des pratiques. Nous pensons que ces nouveaux paradigmes de la formation peuvent générer quelques illusions qui sont autant de sources de désillusions pour les formateurs comme pour les étudiants.
Première illusion, l'illusion du tout technologique. La technologie numérique est performante, séduisante, elle constitue une fenêtre sur le monde accessible à chacun. Pourtant, elle est parfois un obstacle à la communication et à l'apprentissage. L'abondance des informations, la complexité de la navigation, l'isolement de l'apprenant dans son rapport à l'outil sont autant de contraintes qui réclament une culture informatique, une disponibilité, un accompagnement. La pédagogie par dessus l'épaule ne remplacera ni le face à face pédagogique ni le coude à coude pédagogique.
Deuxième illusion, l'illusion de la validation sans formation. La validation des acquis est un formidable tremplin pour ouvrir à chacun le droit à la formation quelque soit son parcours scolaire, son histoire de vie, ses expériences sociales et professionnelles. L'expérience pionnière des Collèges Coopératifs de valorisation de l'expérience par la formation d'adultes nous autorise à penser que si l'expérience doit être reconnue comme forme particulière d'apprentissage et d'éducation, elle ne prend une valeur de transformation et d'émancipation que si elle est travaillée, mise à distance et dépassée. La validation des acquis trouve sa pleine justification comme point de départ d'une éducation tout au long de la vie.

Troisième illusion, l'illusion de l'individualisation radicale des parcours. L'individualisation radicale des parcours, comme la modularisation des enseignements, peut s'apparenter à une réponse produit à la demande d'un client étudiant. Elle donne une place centrale à la performance et aux compétences individuelles, qui bien entendu ne sont que l'expression des mérites personnels et ne doivent rien aux déterministes sociaux ! Nous pensons au contraire que nous avons besoin des autres pour apprendre et que la dimension collective, voire coopérative dans le meilleur des cas, est incontournable. Autrement dit, en reprenant le triptyque de Gaston Pineau et en le transformant en carré pour accentuer la dimension coopérative, l'apprenant construit et contextualise son parcours et son rapport au savoir par combinaison d'opportunités formatives (5). En rappelant que la formation est d'abord un processus relationnel et qu'il n'y a pas de formation sans transformation des représentations et des pratiques par l'effort de recherche, il est possible de contribuer avec détermination à la construction d'un projet éducatif renouvelé fondé sur les valeurs (6) des universités ouvertes et populaires, des pédagogies actives, du développement humain. Les nouvelles formations, Master professionnel, licence professionnelle, Caferuis (7), constituent des terrains particulièrement riches de création, d'expérimentation et de transformation de nos pratiques pédagogiques.

Alain PENVEN
Directeur du CCB


La formation par la recherche, la pédagogie coopérative, l'alternance.

(1) Catherine Hary, Evaluation de l'expérimentation du dispositif de FOAD SOCRATIC - Mesure de son acceptabilité, Mémoire DESS, Rennes2, 2004
(2) Université coopérative européenne, évaluation de l'expérimentation du dispositif de formation des entrepreneurs sociaux européens, Claudio Torrigiani, 2004
(3) Master professionnel " Management des organisations de l'économie sociale ". Master professionnel " (4) Politiques et dispositifs d'insertion de médiation et de prévention ", Rennes2, CCB.
(5) Auto, hétéro, éco et co-formation
(6) Charte des Collèges Coopératifs, Charte de l'UCE
(7) Certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrant et de responsable d'unités d'intervention sociale.

Nouveaux mémoires

DHEPS

COSMAO Marie-France
" Articulation entre "faire" et "conceptualiser". Les invariants opératoires organisateurs des conduites. "
Coopérateur de recherche : Jean-Claude Coulet, MC Psychologie - Rennes 2
KONE Christine
" Le séjour de rupture pour adolescents en difficultés d'intégration sociale : chemin d'une (re)construction identitaire ? Extra-balle : structure d'accueil non traditionnel pour adolescents entre 13 et 18 ans. "
Coopérateur de recherche : Bernard Gaillard, MC Psychologie - Rennes 2

LE GOFF Thierry
" De la prise en charge à l'accompagnement. Une obligation légale, une exigence éthique : rénover les pratiques éducatives pour améliorer l'accueil des adultes déficients intellectuels en centre d'habitat. "
Coopérateur de recherche : Claude Bouchard, MC Psychologie - Rennes 2

PETIT Hervé
" Du corporatisme au partenariat. La construction d'une identité institutionnelle au service de l'éducation."
Coopérateur de recherche : Gérard Guingouain, MC Psychologie - Rennes 2

SERADIN Catherine
" Légitimité de l'intervention des délégués à la tutelle aux prestations sociales enfants. Analyse des représentations sociales des professionnels de la protection de l'enfance dans les Côtes d'Armor. "
Coopérateur de recherche : Nicolas Roussiau, Professeur de psychologie - Université de Nantes

DUPITH

BICHE André
" Travail et résilience. "
Tuteur : Stéphane Héas, Maître de Conférences - Rennes 2

DELCAMBRE Christophe
" La relation à l'emploi de l'étudiant handicapé. La déficience, élément essentiel de la construction identitaire, vers une distinction discréditée, discréditable ? "
Tuteur : Stéphane Héas, Maître de Conférences - Rennes 2


FEUILLET Laurence
" L'insertion professionnelle d'adultes en situation de handicap orientés en milieu protégé. Prise en compte de la scolarité pour une insertion en milieu ordinaire. "
Tuteur : Arlette Loher, Responsable d'une antenne régionale de formation

GAILLEUL Fabrice
" La Permanence du Jard. La personne handicapée actrice de son parcours de préparation à la vie active."
Tuteur : Arlette Loher, Responsable d'une antenne régionale de formation

GUILLEUX Catherine
" Vers l'adolescent acteur de son projet. "
Tuteur : Claudine Graziani, Psychologue clinicienne

JOURDAIN Vincent
" Un centre de vie, faute de mieux ! La reconnaissance par le négatif d'un public désinséré. "
Tuteur : Stéphane Héas, Maître de Conférences - Rennes 2

LEROUX Gaëtane
" Du réseau au partenariat. Les limites d'un fonctionnement en réseau. Exemple du SIADV. "
Tuteur : François-Marie Ferré, Professeur - ESC Rennes

MANACH Anne-Françoise
" Comment mettre en œuvre, à l'approche de la sortie de l'IME, un réel accompagnement de la personne handicapée afin d'optimiser son insertion professionnelle mais aussi sociale en milieu de travail protégé. "
Tuteur : François-Marie Ferré, Professeur - ESC Rennes

PEDRONO Isabelle
" Acteur de sa propre vie malgré son handicap. Une altérité vécue au quotidien qui endommage l'identité. "
Tuteur : François-Marie Ferré, Professeur - ESC Rennes

En bref

Séminaire UCE : programme Leonardo da Vinci, bilan et perspectives

Tenu du 30 septembre au 2 octobre à Bruxelles, le séminaire de l'Université Coopérative Européenne (UCE) a été l'occasion de faire le point sur l'expérimentation d'un dispositif commun de formation élaboré et mis en œuvre dans le cadre du programme Leonardo da vinci. Ce programme a mobilisé trois années durant le réseau UCE, composé de quatre pays partenaires : Belgique, France, Italie et Portugal. Le bilan dressé au terme du programme fait ressortir des acquis significatifs et des prolongements possibles.

Le premier de ces acquis fondamentaux est incontestablement le référentiel européen de métier d'entrepreneur social. Cet outil qui complète les travaux du réseau EMES sur la caractérisation de l'entreprise sociale, confirme l'existence des spécificités des entreprises de l'économie sociale et solidaire et constitue un pas important vers la reconnaissance de l'entrepreneuriat social. La constitution d'une base commune de ressources documentaires sur l'économie sociale et solidaire est à souligner. L'expérimentation a également permis de construire l'outil d'auto positionnement de l'entrepreneur social européen à partir d'une grille de questionnement qui amène celui-ci, grâce à la pédagogie coopérative, à s'interroger sur la relation dynamique entre valeurs et actions et sur la traduction des principes de coopération dans l'activité quotidienne.

Le projet UCE a ainsi initié une étroite coopération entre les professionnels de l'économie sociale et solidaire et les acteurs de la formation autour d'un enjeu essentiel : la professionnalisation de l'entrepreneur social européen. Pour sceller cet engagement et l'inscrire dans la durée autour de valeurs cardinales communes, les pays partenaires ont entrepris d'élaborer une charte pour bâtir l'espace de coopération, de recherche et de formation de l'économie sociale et solidaire.

Toutefois, la mise en œuvre de ce dispositif expérimental de formation a soulevé de nombreuses questions, notamment : la greffe du dispositif bâti aux différentes formations proposées par chacun des partenaires, la distorsion entre pédagogie coopérative et formation à distance et le renforcement de la dimension européenne en formation. Des questions au demeurant complexes qu'il convient à présent d'approfondir.

Aujourd'hui, l'heure est à l'ouverture et à l'élargissement du réseau. En somme, le travail réalisé dans le cadre du programme Leonardo da vinci par le réseau UCE constitue une réelle avancée dans la définition de l'entrepreneuriat social européen. A cet égard et il y a des signes qui ne trompent pas, la présence de nouveaux partenaires, anglais, roumains, lithuaniens, italiens, espagnols et français, des représentants de la commission européenne et du conseil économique et social européen en charge de ces questions, ainsi que celle de grandes institutions de l'économie sociale comme la fondation MACIF et le Crédit Coopératif, témoignent de l'intérêt soutenu de la démarche engagée mais aussi de l'étendue de ce qu'il reste à construire !

Paul Ondongo-Douniama, CCB

Pour en savoir plus : www.universite-cooperative.coop
La charte de l'UCE est disponible au CCB ou sur le site de l'UCE.

(1) Cooperative College de Manchester ; Université Artifex de Bucarest ; Cooperative College de Lituanie ; Inforcop-diesis ; Cepes Andalusia ; ICOSI Institut de Coopération Sociale Internationale.

Rencontres, échanges, et communications sur les avancées et sur les productions du projet " Manager les différences-RESPECT"

Sur l'axe 2 : Une rencontre nationale pour des élus CFDT au CHSCT, les 1er et 2 décembre 2004
Les groupes des ARAC (Ateliers de Recherche Action Coopérative) de Bretagne, d'Ile de France, et de la Fédération des Services, se retrouveront à Rennes pour un séminaire interne, sur le thème du rôle du CHSCT dans le maintien en emploi de femmes et d'hommes en situation de handicap dans l'entreprise. Deux journées d'échanges autour de la restitution des travaux de chaque atelier, et de la présentation des résultats d'une enquête auprès d'élus CFDT de 100 CHSCT.
Une conférence intitulée " Handicap, âge, activité de travail et maintien en l'emploi " sera ouverte à toute personne concernée par le thème. Deux heures pour élargir les échanges avec la participation de Youcef Rachedi, chercheur sur la prévention des risques et la santé au travail, à Paris VIII et au CNAM qui présentera une approche psychologique et ergonomique. Mercredi 1er décembre, de 18 h à 20 h , Chambre des métiers, 2 cours des alliés ; sur inscription auprès de laurence.rault@univ-rennes2.fr
La visée de ce séminaire est de structurer un espace de consultation d'élus au CHSCT. L'objectif est d'organiser les débats, de préciser les analyses engagées, et de stabiliser des préconisations pour des actions à développer, des expériences à renforcer, des initiatives à soutenir, des procédures à modifier… Les conclusions de ces travaux seront communiquées au premier semestre 2005, et mis en ligne sur le site du projet : http://www.ccb-formation.fr/respect.

Sur l'axe 3 : Un colloque sur l'eau, pour " travailler autrement avec l'entreprise "
Dans le cadre de la 8ème semaine pour l'emploi des travailleurs handicapés, le CAP EMPLOI LITTORAL (APF) et la PERMANENCE du JARD (APEI) invitent leurs partenaires à bord du Car-Ferry Sea France " Le Rodin " pour présenter les résultats et les productions des " Focus-groupe entreprises " et des " Focus-groupe Syndicats ". La restitution des travaux qu'ils ont menés conjointement entre 2002 et 2004, avec les partenaires de l'Université de Namur sera l'objet d'une table ronde avec les différents participants, sur le thème des " représentations sociales, et de l'accès à l'emploi durable pour les femmes et les hommes en situation de handicap ". Lundi 16 novembre, 14 h, embarquement à Calais, sur invitation.
Ce programme d'action a permis de structurer des espaces-temps pour croiser les points de vues des partenaires (travailleurs handicapés, entreprises…), mais également de concevoir des nouveaux modes d'intervention avec les employeurs. Les conclusions de ces travaux seront diffusées plus largement au premier semestre 2005, et seront consultables sur le site du projet.

Sur l'axe 4 : Une deuxième conférence " ouverte " sur le thème de l'évaluation et de la participation des usagers
Deux chercheurs de l'Université de Liège, et du centre d'études de l'opinion, Marc JACQUEMAIN et Jérôme PIETERS, proposent une analyse transversale de trois années de mise en œuvre de démarches participatives, en Wallonie. A partir d'une approche sociopolitique, ils identifient et discutent des " Eléments pour une démocratie post-représentative ". Lundi 25 octobre 2004 / (initialement prévue le 26 octobre). de 18 h à 20 heures / CMB, bd de la tour d'Auvergne, sur inscription auprès de laurence.rault@univ-rennes2.fr


Danielle DUJARDIN, CCB

A lire

Le Travail social dans l'action publique, Sociologie d'une qualification controversée, Michel Chauvière, Dunod, 2004, 312p. (26 €)

La prévention du sida, les sciences sociales et la définition des risques, Marcel Calvez, PUR, 2004, 202p. (16 €)

Sociologie du temps présent ; modernité avancée ou postmodernité ?, Yves Bonny, Armand Colin, 2004, 250p. (23 €)

Dynamiques Associatives et changement social, l'exemple des MJC de Bretagne, FR.MJC/CCB, 2004 (à paraître en novembre)

A Noter

Forum du Management

25 novembre 2004 - Bruz (AFPE - Campus de Ker Lann)
Conférences et ateliers sur le thème "Rôle des cadres " intermédiaires " dans la conduite des changements organisationnels."


Démarrage en janvier 2005

La onzième promotion DUPITH Chargé de projets d'insertion professionnelle des travailleurs handicapés
Contact : Carine Mahieu au 02.99.14.14.36 ou carine.mahieu@univ-rennes2.fr

Une nouvelle promotion DHEPS Responsable d'Etudes et de Projet Social
Contact : Christine Paris au 02.99.14.14.41 ou christine.paris@univ-rennes2.fr

Une nouvelle promotion DHEPS Formateur Spécialisé en Ingénierie de la Formation
Contact : Christine Paris au 02.99.14.14.41 ou christine.paris@univ-rennes2.fr

 

 

Imprimer
Collège Coopératif en Bretagne - Campus La Harpe - avenue Charles Tillon - CS 24414 - 35 044 Rennes Cedex - Tél : 02 99 14 14 41
Responsable de la publication : Annie Gouzien - Mentions légales