CCB - Collège Coopératif en Bretagne : formation continue, recherche-action coopérative
 

L'actualité du Collège Coopératif en Bretagne

Edito
Réseau international des hautes études des pratiques sociales
Echos de recherches
Nouveaux mémoires

Programmation 2009

Edito

De la formation continue à la formation tout au long de la vie : opportunités et impasses

La formation tout au long de la vie s'impose dans les textes et les discours comme une nouveauté. Or, il s'agit de la reformulation d'un projet humaniste de démocratisation de l'accès au savoir qui s'inscrit dans un processus de longue durée. On peut remonter à Condorcet et à son discours sur l'éducation de 1792, aux associations laïques d'éducation populaire qui se développent au cours du 19°, avec notamment la création de la ligue de l'enseignement (1866) par Jean Macé et l'expérimentation des universités populaires (la coopération des idées à Montreuil) nées dans le contexte troublé de l'affaire Dreyfus. Le front populaire donnera une légitimité aux mouvements d'éducation populaire et enfin les années d'après-guerre seront favorables à l'expression d'une vision novatrice du développement culturel (Peuple et Culture). Dans le prolongement de cette tradition, les lois Delors de 1971 vont donner un cadre et des moyens à la généralisation de la formation professionnelle continue. Plus tard, en 2002, la loi Perry affirmera le droit individuel à la formation et rendra possible les démarches de VAE permettant une forme de certification alternative à la formation. Avec ce bref recul historique, nous pouvons aujourd'hui distinguer la formation initiale, la formation professionnelle continue, l'éducation permanente sans oublier l'éducation populaire. Ces différentes approches constituent les opportunités de formation tout au long de la vie, opportunités qui s'inscrivent dans des temporalités et des finalités variées. Ce qui apparaît avec force au regard de ces rappels, c'est la question des droits et de l'accès de tous à la formation tout au long de sa vie. La dualité formation initiale, formation continue est ainsi dépassée. C'est aussi une question de nécessité car il s'agit d'adapter les salariés aux évolutions qui frappent les métiers et les contextes professionnels, d'accompagner la population à vivre dans une société de la connaissance et enfin de contribuer à l'épanouissement des personnes par le développement de leurs " capabilités " pour reprendre un expression d'Amartya SEN. La reconnaissance de la formation tout au long de la vie dans le droit et les dispositifs de formation d'adultes est à situer dans un contexte de transformation rapide des contenus et des formes. Parallèlement à la reconnaissance de ces droits nouveaux, nous avons vécu trois " révolutions " qui ont bousculé les pratiques pédagogiques et l'ingénierie de la formation. La révolution informationnelle, tout d'abord, qui autorise la numérisation de pratiquement tous les contenus, accélère l'accès aux ressources et rend possible de nouvelles situations d'apprentissage notamment en permettant de gérer la distance et la proximité. Ensuite, l'affirmation de l'individualisme moderne qui dessine le portrait d'un adulte autonome et acteur de sa formation, a rendu indiscutable la logique de parcours individuel et du " menu " modularisé et personnalisé. Enfin, la marchandisation de la culture, de l'éducation et de la formation a mis en concurrence des opérateurs publics et privés libres de développer une offre, souvent pléthorique, laissant au marché le soin d'assurer les régulations inévitables des budgets et des effectifs.

Dans ce contexte, marqué par l'individualisme, le libéralisme et le marché qui prône l'acquisition compulsive de produits numérisés, la consommation de la formation tout au long de la vie peut constituer une impasse. Alors, dans ces conditions reste-t-il un espace pour des pratiques coopératives d'éducation et de formation ? Si nous considérons que la finalité de l'apprentissage n'est pas uniquement de gagner dans la lutte des places mais de vivre en bonne intelligence avec des humains, alors la question de la production de compétences collectives devient centrale, la coopération formative indispensable. Dans cette perspective, la formation tout au long de la vie, collective et individuelle, est en mesure de contribuer à la production d'une société plus fraternelle.


Alain PENVEN
Directeur du CCB

Réseau international des hautes études des pratiques sociales -RIHEPS

La mémoire du RIHEPS

Les membres du RIHEPS, lors de l'assemblée générale du 5 novembre, ont décidé de valoriser la collection des actes des journées d'étude et de les présenter dans un format accessible à tous (Sites et CD). Il s'agit en premier lieu, de transmettre ces travaux aux nouvelles générations de formateurs et d'étudiants. Mais le RIHEPS ne se contente pas d'une lecture nostalgique de son œuvre passée, il s'engage résolument dans la mise en œuvre d'initiatives de valorisation de la recherche-action et de la formation par la recherche-action. Ainsi des groupes se constituent à Toulouse, Paris, Lyon, Strasbourg, Rennes, afin d'accompagner la production d'articles, d'ouvrages, de revues… Une nouvelle dynamique qui accompagnera de manière éclairante la réflexion engagée sur l'évolution des maquettes du DHEPS.

Echos de recherches

Baromètre des indicateurs de progrès de l'économie sociale et solidaire actions (BIPESS)

L'expérimentation BIPESS a démarré en octobre 2009 sur les Pays de Redon et de Rennes, elle va se poursuivre en 2010 sur St Malo et ensuite sur trois autres Pays du département d'Ille et Vilaine. Pour suivre les développements de ce programme un site a été créé : www.bipess.fr. Vous trouverez sur ce site toutes les informations utiles, notamment un forum de discussion ouvert pour faciliter les échanges et les débats entre les acteurs de l'Economie sociale et solidaire intéressés par les démarches évaluatives et les indicateurs alternatifs.

ORESS

Le site de l'observatoire régional de l'économie sociale et solidaire est en ligne : www.oress-bretagne.fr

Lancement d'une enquête sur la qualité de l'emploi dans l'économie sociale et solidaire en Bretagne

L'ORESSB -Observatoire régional de l'économie sociale et solidaire Bretagne- a mis en ligne un questionnaire auquel peuvent répondre TOUS LES SALARIES des associations, coopératives, mutuelles et fondations bretonnes. Pour en savoir plus et répondre au questionnaire : http://www.oress-bretagne.fr (Lien actif jusqu'à la fin avril 2010, dans les Actualités de la page d'accueil du site de l'ORESSB).

Les cahiers de la recherche-action

Le Collège Coopératif va créer une revue électronique " Les cahiers de la recherche-action " dont la première livraison est attendue pour 2010. Un comité éditorial a été constitué et des ateliers d'écriture ont été proposés afin d'offrir aux personnes intéressées par la démarche, un lieu d'échange et d'entraide pour l'écriture d'articles. Si vous souhaitez vous inscrire dans cette démarche collective de publication, n'hésitez pas à proposer vos textes et à manifester votre intérêt pour les ateliers qui seront reconduits en fonction de la demande.

Renseignements : CCB-CERCOOP, 02 99 14 14 41

 
Nouveaux mémoires

MASTER IMP

Maggy CESTAC
"Le vieillissement des personnes en situation de handicap mental."
Tuteur universitaire : Alain Vilbrod, MC sociologie-Université de Bretagne Occidentale.

Charlotte CITEAU
"Les clauses d'insertion : un outil pour une nouvelle culture partenariale ? Exemples de partenariat professionnel au sein d'un dispositif d'insertion locale."
Tuteur universitaire : Yves Bonny, MC sociologie-Université Rennes 2.

Perrine COURBARON
"De l'hébergement au logement autonome : spécificités et freins du parcours féminin."
Tuteur universitaire : Céline Rothé, Doctorante en science politique-EHESP.

Luce DUTECH
"L'intervention sociale en direction des jeunes. L'exemple du Service Civil Volontaire."
Tuteur universitaire : Yves Bonny, MC sociologie-Université Rennes 2.

Leslie GOUARDO
"La réinsertion des détenus : enjeux et limites."
Tuteur universitaire : Martine Déotte, Sociologue-Université de Caen.

Sandra GUILCHER
"Différentes appropriations de la médiation familiale par les médiés."
Tuteur universitaire : Françoise Le Borgne-Uguen, MC sociologie-Université de Bretagne Occidentale.

Johanna KALOYANNIS
"Santé et toxicomanie : quelles perspectives pour une injection à moindre risques ? Etude et représentations de l'éducation aux risques liés à l'injection."
Tuteur universitaire : Céline Rothé, Doctorante en science politique-EHESP.

Sandrine LANDAIS
"Du flottement à l'engagement : Les effets relationnels des chantiers d'insertion d'Etudes et Chantiers."
Tuteur universitaire : Alain Penven, Directeur-CCB.

Marianne MAZEL
"De la rue au logement : le désir des uns face aux réalités des autres."
Tuteur universitaire : Docteur Pascal Courty, Psychiatre des hôpitaux et Docteur en sciences de l'éducation.

Caroline MEFFE
"Les outils d'accompagnement des personnes incarcérées. L'expérimentation du centre pour peines aménagées de Villejuif."
Tuteur universitaire : Bernard Gaillard, Psychologue.

Aude RIOU
"Parcours d'insertion : Paradigmes et Paradoxes du Projet. L'accompagnement des salariés en insertion dans l'élaboration d'un projet professionnel au sein de l'Association Intermédiaire."
Tuteur universitaire : Bernard Gaillard, Psychologue.

Rozenn ROUAULT
"Accueil de la petite enfance et emploi des femmes. L'impact des modes de garde sur l'emploi des femmes. Exemple de l'accueil municipal à Rennes."
Tuteur universitaire : François-Marie Ferré, Responsable de formation-CCB.


Fanny SALIOU
"Vivre, se former et travailler au Pays ". Quel impact du territoire sur les trajectoires d'insertion professionnelle ?"
Tuteur universitaire : Eric Le Breton, MC sociologie-Université Rennes 2.

Rafael SAN MARTIN LAMAS
"La participation des habitants au Centre social Carrefour 18. Entre enjeu démocratique et relation du quotidien."
Tuteur universitaire : Yves Bonny, MC sociologie-Université Rennes 2.


Responsable d'études et de projet social (D.H.E.P.S)

Elisabeth CHABOT
"Ce qui n'a pas de prix a de la valeur ". Lisibilité de l'utilité sociale à travers la création d'un référentiel. Exemple de la maison de quartier du Val d'Ornay à la Roche sur Yon."
Coopérateur de mémoire : Annaïg Hache, Enseignante-chercheur-Université Rennes 2.

Olivier HONORÉ
"Former les étudiants à la recherche d'information par l'analyse de l'activité."
Coopérateur de mémoire : Jean-Claude Coulet, Psychologue.



Programmation 2009

Journées d'étude et colloques

26 novembre : " La professionnalisation du care : un enjeu moral, politique et économique " par Patricia PAPERMAN, sociologue, Paris 8
Journée d'étude commune au DHEPS et au Master2 IMP, ouverte aux étudiants du CCB et aux professionnels du secteur social et médico-social (Frais d'inscription pour les personnes extérieures à l'établissement : 100€).

27 novembre : Médiations, théories et pratiques, par Bernard GAILLARD, psychologue
Journée d'étude commune au DHEPS et au Master2 IMP, ouvert aux étudiants du CCB et aux professionnels du secteur social et médico-social (Frais d'inscription pour les personnes extérieures à l'établissement : 100€).

Forum POESI le 19 novembre
"Les stratégies d'intégration aujourd'hui et demain : quels enjeux pour les centres sociaux et équipements partenaires"?
Organisé par l'ARCS avec le soutien du CCB, ce Forum qui est l'aboutissement du programme expérimental " populations d'origine étrangère et stratégies d'intégration" constitue un temps de réflexion et de débat sur la position des centres sociaux en matière d'accueil, d'accompagnement et de lutte contre les discriminations. Aujourd'hui, le processus d'intégration concerne des personnes de conditions diverses et, plus largement, il implique l'ensemble de la société dans la construction du "vivre ensemble". Dans cette configuration, les équipements sociaux, espaces de socialisation, d'éducation et de médiation, par excellence, occupent une place de choix. Une position sans cesse interrogée, interpellée. Tant la problématique de l'intégration est en vérité révélatrice de la force de la cohésion d'une société autant que de ses failles, de sa capacité d'acceptation de la diversité. Or, l'intégration constitue précisément un des axes stratégiques majeurs d'intervention des centres sociaux. Aussi, pour interroger, marquer ce positionnement, le 3ème Forum POESI sera l'occasion de croiser les différentes approches (politique, juridique, culturelle et psychosociale) de ce concept polysémique et d'apporter une réflexion critique sur les travaux du projet POESI, avant de tracer les enjeux auxquels les centres sociaux et équipements partenaires seront confrontés demain.

Renseignements et inscriptions :
ARCS 02 99 51 44 39 - CCB 02 99 14 14 41

Certifications professionnelles, VAE et diplômes
Responsable d'unité d'intervention sociale
CAFERUIS-DHEPE
Prochaine rentrée : Septembre 2010
En partenariat avec l'AFPE

Cadre développeur en ingénierie sociale (D.E.I.S.)
Diplôme d'Etat d'Ingénierie Sociale - Niveau I, Titre délivré par le Ministère des Affaires sociales, démarrage en janvier 2010 (en partenariat avec l'AFPE et l'Université Rennes 2)
Dispenses et allègements pour les titulaires du CAFERUIS, CAFDES et DSTS. Certification accessible par la VAE.

Responsable d'études et de projet social
D.H.E.P.S. - Niveau 2 RNCP JO 27/08/08 - Code NSF 332n
Certification accessible par la VAE.
Prochaine promotion : janvier 2010

Chargé de projets d'insertion professionnelle des travailleurs handicapés
-En alternance ou à distance-
(D.P.I.T.H. - Niveau 2 RNCP JO 27/08/08 - Code NSF 332p)
Prochaine rentrée : janvier 2010
Certification accessible par la VAE.

Vous souhaitez recevoir un dossier complet :
Contacter Christine Paris au 02 99 14 14 41

 

 

Imprimer
Collège Coopératif en Bretagne - Campus La Harpe - avenue Charles Tillon - CS 24414 - 35 044 Rennes Cedex - Tél : 02 99 14 14 41
Responsable de la publication : Annie Gouzien - Mentions légales