Diplôme des Hautes Etudes des Pratiques Sociales – Recherche-action, Étude et Projet Social

DHEPS-REPS

Objectifs

Date de mise à jour : le 19 août 2021

Cette formation ambitionne centralement de développer l’expérience réflexive des professionnels, des acteurs associatifs sur leurs lieux d’exercice.

Elle mobilise les ressources théoriques et conceptuelles des sciences humaines et sociales (sociologie, sciences de l’éducation, psychologie sociale, sciences politiques, géographie sociale…) mais aussi des pratiques, réflexions et positionnements qui puisent dans les référentiels de l’intervention sociale, de l’éducation populaire et de l’économie sociale et solidaire. Cette transversalité des objets, des démarches et des modalités est affirmée comme construisant des compétences particulièrement structurantes des transformations sociales contemporaines.

Les REPS est une certification professionnelle inscrite au répertoire spécifique des certifications et habilitations établi par France Compétences au titre des compétences transversales (code RS3182 – code CPF 237449).

Le DHEPS est un diplôme du CCB qui a une reconnaissance universitaire locale de niveau Master 1.

Elle travaille plus particulièrement à :

  • Réfléchir les apports des courants de recherche-action pour soutenir les dynamiques sociales constitutives des transformations sociales par des apports théoriques et en s’appuyant sur des expériences de recherche-action concrètes dans différents champs ;
  • Situer les enjeux du débat participatif dans une perspective d’approfondissement démocratique ;
  • Accompagner l’analyse des pratiques sociales ;
  • Appréhender différentes approches mobilisatrices et transformatrices des collectifs ;
  • Réfléchir et initier sur son terrain professionnel, associatif ou militant une expérimentation sociale coopérative.

La formation propose d’accroître les capacités d’action de professionnels, d’acteurs associatifs ou de militants au sein de structures, d’associations… en soutenant leurs capacités d’analyse et de transformation sociale. Elle vise plus particulièrement à renforcer leurs compétences en coordination et animation sociale de démarches collectives et participatives dans une organisation et/ou sur un territoire.

Cette nouvelle mouture du DHEPS-REPS, que le Collège Coopératif en Bretagne porte depuis de nombreuses années, est montée en partenariat avec OCELLIA (Ecole Santé Social Sud-Est) de Lyon. Elle vise à soutenir les enjeux contemporains d’expérimentations de démarches créatives et participatives qui animent les politiques sociales, traversent plus largement nos sociétés et rencontrent sur le terrain de fortes attentes sociétales.
Elle accompagne le mouvement de transformation du champ social. Elle invite à faire l’expérience et à réfléchir de nouvelles fonctions autour de l’animation de collectifs (salariés, personnes concernées…) au sein d’organisations. Elle travaille à la reconnaissance d’activités et/ou de métiers émergeants de coordinateur de développement social local, d’animateur d’intervention collective, d’animateur communautaire…

1 Démarche de réflexion entamée par la promotion DHEPS 51

Objectifs de la formation DHEPS-REPS

Cette formation mobilise les ressources théoriques et conceptuelles des sciences humaines et sociales (sociologie, sciences de l’éducation, psychologie, anthropologie, géographie …).

Elle s’appuie aussi sur l’expérience de professionnels particulièrement dans le cadre de la démarche projet.

Compétences visées

Méthodologie d’observation et de diagnostic

Identifier, décrire et réfléchir ses pratiques sociales
Co-construire des diagnostics mobilisateurs

Élaboration collective de projets sociaux

Susciter, initier et co-construire des projets sociaux
Développer une lecture réflexive sur les processus collectifs et participatifs

Conduite d’étude, de recherche-action et communication des travaux

Mobiliser des démarches de recherche-action
Conceptualiser et valoriser les processus de transformation sociale

Publics visés

Cette certification de spécialisation s’adresse exclusivement à un public de formation continue et à des adultes en reprise d’études.

Pré-requis

Le DHEPS-REPS s’adresse à des acteurs.trices ayant une expérience professionnelle, associative et/ou militante d’au moins 3 ans.

Et/ ou des pratiques et expériences professionnelles, sociales et/ou associative dans les domaines :

  • culturel
  • de l’intervention sociale
  • de l’animation
  • de l’éducation populaire
  • du développement local
  • de l’économie sociale et solidaire…

Contenu de la formation

La formation DHEPS-REPS met en discussion des expériences de recherche-action sur des thématiques qui traversent nos sociétés (précarité, jeunesse, conseils citoyens, handicap et inclusion sociale, discrimination, solidarité internationale…).
Elle mobilise des ressources théoriques et méthodologiques des sciences sociales mais aussi des pratiques, réflexions et positionnements qui puisent dans les référentiels de l’intervention sociale, de l’éducation populaire et de l’économie sociale et solidaire.
Cette transversalité des objets, des démarches et des modalités est affirmée comme construisant des compétences particulièrement structurantes des transformations sociales contemporaines.

Le parcours de formation repose sur l’analyse des pratiques sociales, la mobilisation de compétences transversales et les débats interprofessionnels. La rédaction d’un mémoire et l’élaboration d’un projet authentifient un double parcours de formation. Ils attestent de l’articulation entre la production d’un savoir professionnel et l’appropriation de connaissances théoriques et méthodologiques.

  • 1ère année : Elle vise principalement à développer les compétences transversales suivantes : conception de dispositifs d’observation et de production de connaissance ; élaboration et mise en œuvre de démarches collectives d’animation ; conception, accompagnement et évaluation participative des projets sociaux.
  • 2ème année : Cette deuxième année est construite autour des enjeux d’explicitation et de théorisation pour approfondir la réflexivité sur les pratiques sociales mais aussi dans un souci de diffusion sociale. Elle est centrée sur la capitalisation et la valorisation de nouvelles pratiques sociales et est accessible directement à des personnes ayant réalisé un des diplômes du CCB où elle s’inscrit dans une perspective d’approfondissement et de valorisation.

 

Modalités pédagogiques

  • Une pédagogie coopérative et une dimension interprofessionnelle de la formation.
  • Des pratiques d’écriture à orientation ethnographique pour travailler la distanciation dans l’action (production d’un journal d’expérimentation), des ateliers d’analyse de la pratique sociale…
  • Des ateliers coopératifs de recherche-action mobilisant différentes modalités (enquêtes croisées, entretiens d’expliciation, ateliers de co-développement, analyse de pratiques sociales…) pour accompagner et réfléchir ensemble les expériences d’actions collectives tout au long de la formation.
  • Une mise en recherche accompagnée :
    • sous la forme d’ateliers coopératifs de recherche (tiers-collectif) travaillant une appropriation collective de ce que chercher veut dire,
    • ouverte à une pluralité de référentiels par des coopérations de recherche adaptées aux questions abordées.
  • des séminaires théoriques et méthodologiques dans le champ des sciences humaines et sociales pour :
    • réfléchir la question du changement et des transformations sociales,
    • mobiliser des réflexions et dispositifs pour des mises en recherche collective, travailler la distanciation dans l’implication…

La formation se déroule sur un an et demi (soit 15 regroupements) :

1ère année : 8 regroupements de 3 jours en centre de formation et 2 jours en milieu professionnel, associatif ou militant (de Novembre 2021 à Juin 2022).

La première année est organisée dans un cycle d’alternance entre lieu d’expérimentation et centre de formation.

2ème année : 7 regroupements de 4 jours et une journée en auto-positionnement accompagné (de Septembre 2022 à Mars  2023).

La deuxième année vise à approfondir de façon théorique des dimensions de pratiques sociales identifiées dans l’expérimentation et à les formaliser dans un écrit qui a une visée de transférabilité (article, ouvrage de synthèse…).

Modalités d'évaluation

  1. Evaluation certificative de l’ARAC (REPS) : rendu écrit individuel ou collectif et présentation orale finale

Un document comportant :

  • Monographie : contexte
  • Etude impliquée et appliquée : étapes programmatiques du projet social collectif / Construction collective d’une démarche visant à répondre à une question sociale.
  • Présenter l’argumentation mobilisée pour travailler des pistes de changement social.

PRESENTATION ORALE

Une présentation orale du travail devant un jury composé de 3 personnes.

  1. Rendu écrit individuel et présentation orale finale dans le cadre de l’ARAC

A l’issue des deux années de formation, les étudiants déposent et soutiennent publiquement un document qui prendra la forme soit d’un mémoire dit de recherche-action, soit d’un récit d’investigation professionnelle (RIP).

À l’échelle individuelle, le stagiaire en formation s’engage dans un mouvement qui va de l’action vers la recherche puis de la recherche vers l’action. Il est invité à devenir auteur d’une recherche (production individuelle de recherche-action) et à générer des connaissances pouvant avoir des débouchés pratiques (recherche praxéologique).

Ainsi, nous retrouverons dans la production finale une problématisation à partir d’un contexte circonscrit ou d’un parcours singulier et un retour vers l’action (mémoire de recherche) ou une imbrication avec l’action (RIP).

Objectifs :

  • Repenser sa pratique, sa posture, ses références, éventuellement les transformer. 
  • Développer sa capacité critique, sa distanciation, sa réflexivité.

PRESENTATION ORALE

Composition du jury :

  • un chercheur impliqué dans le monde universitaire (membre d’un laboratoire de recherche, enseignant-chercheur, docteur, …) ;
  • un professionnel impliqué dans la problématique traitée ;
  • le coopérateur de recherche.

Un jury de formation composé des 4 ingénieurs de formation se réunira afin de valider la formation.

Nombre de stagiaires promotion 2017-2019 : 3 ; promotion 2020-2021 : 5

Taux de réussite jury session 2019 : 100%

Taux d’abandon : 0%

 

Conditions d'accès (pré-requis)

Le DHEPS-REPS s’adresse à des acteurs.trices ayant une expérience professionnelle, associative et/ou militante d’au moins 3 ans.

Pratiques et expériences professionnelle, sociale et/ou associative dans les domaines :

  • de l’intervention sociale
  • de l’animation
  • de l’éducation populaire
  • du développement local
  • de la culture
  • de l’économie sociale et solidaire…

Sous certaines conditions, il est également ouvert à d’autres parcours professionnels.

L’admission des candidats se fait après constitution d’un dossier comprenant :

  • une fiche de renseignements administratifs,
  • une notice biographique,
  • la présentation d’un avant-projet de recherche.

Après entretien avec le responsable de la formation, le dossier sera examiné par l’équipe pédagogique du diplôme.

Une entrée directe en deuxième année est également possible pour des publics en reprise d’études via la validation des acquis professionnels (VAP) ou pour des membres de collectifs de recherche-action, recherche-expérimentation à l’issue d’une démarche d’auto-positionnement accompagnée par le CCB (2 jours).

Débouchés

Pour analyser et contribuer aux transformations du champ social, le responsable d’études et de projet social fait l’expérience et réfléchit à de nouvelles fonctions autour de l’animation de collectifs (salariés, personnes concernées…) au sein d’organisations. Véritable espace de réflexivité, cette formation vise à renforcer les compétences en coordination et animation sociale de démarches collectives et participatives dans une organisation et/ou sur un territoire. Plus largement, retenons que les activités et/ou métiers émergeant comme coordinateur de développement social local, d’animateur d’intervention collective, d’animateur communautaire, s’appuient sur les capacités d’action de professionnels, d’acteurs associatifs ou de militants au sein de structures, d’associations… pour expérimenter des démarches créatives et participatives.

 

Accessibilité aux personnes en situation de handicap

Le Collège Coopératif en Bretagne accueille et prend en compte « les différences ». Au-delà du handicap, cette démarche assure une qualité d’accueil et de formation profitable à tous et s’insérant pleinement dans notre philosophie et nos principes d’action.

L’accueil du CCB se trouve au niveau 100 du campus, ce qui correspond au 1er étage, deux de nos salles de cours se trouvent à ce même niveau ; les autres sont au rez-de-chaussée (accès porte automatique).

L’étage est accessible aux personnes en situation de handicap moteur, via un ascenseur disponible pour les personnes à mobilité réduite. Par ailleurs, l’assistant·e de formation présent·e à l’accueil du CCB peut accueillir et guider le·la stagiaire.

Si une demande d’adaptation du poste de travail est souhaitée, elle sera étudiée par le·la référent·e handicap en lien avec les structures concernées et notamment le Relais handicap de l’Université Rennes2 .

Un aménagement d’épreuve peut être demandé si vous êtes reconnu·e travailleur·euse handicapé·e (RQTH) ou si vous présentez un trouble de santé vous invalidant de manière permanente ou temporaire.

Conformément au bon déroulement de l’accueil d’un·e stagiaire en situation de handicap, le·la Référent·e Handicap prendra le temps nécessaire d’écoute de la personne concernée. Ils pourront ainsi faire l’étude du besoin et du degré d’accompagnement à mettre en place en vue notamment des examens. Cet entretien est confidentiel.

Exemples d’adaptation :

  • Tiers temps pour les examens,
  • Adaptation des formations
  • Tierce personne, pour la traduction en langue des signes ou bien pour accompagner un handicap physique ou moteur.

Référent handicap :

Philippe CHEVETZOFF, responsable de la formation CPHTI et d’accompagnements de collectifs.

philippe.chevetzoff@univ-rennes2.fr

02. 99. 14. 14. 41

 

Les partenaires :

Le CCB, depuis son origine en 1982, a noué une relation étroite avec l’université Rennes 2, se situe au sein même du campus de La Harpe et bénéficie des services de l’université. Au niveau du handicap, un partenariat s’établit avec :

– Le Relais Handicap de l’Université Rennes 2 :

Il assure l’accueil et le suivi des étudiants en situation de handicap – permanente ou temporaire (fracture, maladie grave, etc…). Le service vous accompagne et met en place les aménagements nécessaires au bon déroulement de vos études :

– Adaptation de la formation, prise de notes, adaptation des supports de cours, …
– Tiers temps aux examens, mise à disposition de matériel adapté, secrétariat d’examen, …

– Insertion professionnelle et handicap : recherche de stage/emploi, mise en relation et intégration en entreprise, vos droits, …

 

Le référent handicap du CCB établira le lien avec le Relais handicap de l’université Renens 2.

https://intranet.univ-rennes2.fr/devu/relais-handicap

 

Par ailleurs, dans le cadre de la formation de Chargé.e de Projet, Handicaps, Travail, Inclusion, le CCB a noué des partenariats centraux avec différentes structures de référence dans le champ du handicap :

  • Maison Départementale de la Personne Handicapée:

La Maison départementale des personnes handicapées est un lieu unique de service public en Ille-et-Vilaine pour accueillir, informer, orienter et accompagner les personnes handicapées. Elle associe toutes les compétences impliquées aujourd’hui dans l’accompagnement des personnes handicapées et de leurs familles. Elle fonctionne comme un guichet unique pour toutes les démarches liées au handicap

https://www.mdph35.fr/fr

  • Agefiph :

L’Agefiph est chargée de soutenir le développement de l’emploi des personnes handicapées. Pour cela, elle propose des services et aides financières pour les entreprises et les personnes.

https://www.agefiph.fr/bretagne

D’autres liens et adresses utiles sont disponibles ici.

Cursus

Date de rentrée :
Octobre 2021

Durée :
2 ans

Volume :
364h en centre et 112 heures en milieu professionnel

Rythme :
3 ou 4 jours / mois

Tarifs

Montant :
5460 €

Frais d'inscription :
280 € X 2 ans = 560 €

Contact

Responsables :
Yves BONNY
Cécilia QUERRO

Demande d'infos